LEXIQUE

Mieux comprendre la terminologie de la téléphonie et d’Internet. Bien choisir une solution de téléphonie d’entreprise et/ou un accès à Internet, c’est d’abord comprendre quelques termes parfois complexes. NextPhone vous aide à déchiffrer certains termes récurrents.

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

A

Adresse IP

L’acronyme IP signifie “Internet Protocol”. L’adresse IP est un numéro permettant d’identifier un ordinateur connecté à Internet ou plus précisément l’interface de tous les appareils informatiques connectés au réseau utilisant l’Internet Protocol. L’adresse IP est exprimée sous la forme d’une suite de chiffres qui permettent d’identifier le branchement et d’acheminer des paquets de données sur Internet.
Chaque support informatique, qu’il s’agisse d’un routeur, d’une imprimante ou autre smartphone, possède au moins une adresse IP. Il peut y avoir plusieurs adresses IP et plusieurs interfaces par ordinateur. Lorsque le protocole IP est utilisé pour transmettre des paquets de données, l’adresse IP de l’émetteur et celle du destinataire sont visibles.
On parle d’adresse IP dynamique lorsque l’ordinateur, une fois connecté au réseau, obtient un numéro d’identification par le biais du protocole DHCP. L’adresse IP peut également être fixe, auquel cas elle doit être entrée manuellement par l’utilisateur.

ADSL

ADSL signifie “Asymetric Digital Subscriber Line” ou, en français, “Ligne d’abonné numérique asymétrique”. Il s’agit d’une technologie permettant l’accès à Internet à partir d’une ligne téléphonique.
Sur une même ligne, deux canaux existent: un canal descendant de haut débit (pour télécharger ou downloader) et un canal montant de moyen débit (pour charger ou uploader).
L’utilisation de la technologie du câblage ADSL est relativement facile à installer puisqu’il suffit d’ajouter un équipement au central téléphonique (une box par exemple) et de le raccorder au réseau.

B

Bande passante

La bande passante définit le taux maximal de transfert de données d’un réseau ou d’une connexion Internet. Il mesure la quantité de données pouvant être envoyées via une connexion spécifique au cours d’un laps de temps donné.
Bien que la bande passante soit utilisée pour décrire les vitesses du réseau, elle ne mesure pas la vitesse à laquelle les bits de données se déplacent d’un endroit à l’autre. Etant donné que les paquets de données voyagent via des câbles électroniques ou à fibre optique, la vitesse de chaque bit transféré est minime. Au lieu de cela, la bande passante mesure la quantité de données pouvant transiter simultanément par une connexion spécifique.

Box

Une box (ou plus exactement une box Internet) est un boîtier de connexion à Internet que les fournisseurs d’accès mettent à disposition de leurs clients dans le cadre de la souscription à un abonnement. A l’origine, en 2002, le terme “box” était utilisé pour désigner les offres comprenant téléphone, télévision et Internet. Aujourd’hui, tous les fournisseurs d’accès à Internet proposent leur box.
La box internet permet d’établir une connexion par ligne téléphonique, fibre optique, câble ou satellite. Elle constitue le point d’entrée de votre infrastructure réseau. La box réceptionne le signal internet, puis convertit les données afin que tout appareil informatique (smartphone, ordinateur, imprimante…) puisse se connecter au réseau.

C

Centrex IP

Un Centrex IP est un autocommutateur téléphonique privé (PABX) hébergé ou mutualisé.
L’authentification au Centrex IP des utilisateurs s’effectue par Internet. L’ensemble des appels entrants et sortants transitent en IP. La solution Centrex IP permet donc l’élimination des frais d’abonnements téléphoniques et les coûts des appels sont considérablement réduits.

Convergence téléphonique

Une entreprise peut faire appel à la convergence téléphonique pour regrouper ses lignes fixes et mobiles. Le procédé de convergence téléphonique permet ainsi à chaque collaborateur de ne disposer que d’un seul numéro de téléphone pour son fixe et son portable.
La convergence téléphonique permet aux utilisateurs d’accéder aux fonctionnalités propres aux lignes fixes à partir de leur téléphone mobile. Par exemple, il est possible, à partir d’un smartphone, de transférer un appel vers un autre poste. Une boîte vocale unique fait également partie des fonctionnalités accessibles via la convergence téléphonique.

Cloud

La téléphonie dans le Cloud est également appelée “téléphonie hébergée”, “Centrex” ou “IP Centrex”. Il s’agit d’une installation téléphonique hébergée au niveau de l’opérateur et non chez le client.
Avec la téléphonie hébergée dans le Cloud, les entreprises externalisent la voix sur un réseau IP et se libèrent ainsi de la gestion d’un standard téléphonique (PBX).
L’utilisation du Cloud s’effectue au moyen d’un routeur connecté sur un lien xDSL et d’équipements de téléphonie IP. Il est préférable, avant de choisir une solution de téléphonie hébergée, de procéder à un audit afin de s’assurer de la compatibilité du réseau local avec la téléphonie sur IP.
L’un des principaux avantages du Cloud, pour les entreprises, est la réduction notoire des frais d’installation et de communication. Grâce à la téléphonie sur le cloud, l’entreprise, quelle que soit sa taille, maîtrise ses coûts de communication et de téléphonie professionnelle.

Cryptage Secure RTP

Le Cryptage Secure RTP (SRTP) est un protocole permettant de sécuriser le transfert de la voix sur Internet. Les données vocales font partie des éléments nécessitant des besoins de protection, de confidentialité et d’intégrité.
SRTP a initialement été conçu et développé par les experts en communication de Cisco et Ericsson. Officiellement, il a été lancé en 2004 par l’Internet Engineering Task Force (IETF).
SRTP sécurise les appels vocaux sur IP, mais également la diffusion de flux multimédias qui transitent via le protocole RTSP.

CTI

CTI est l’acronyme qui désigne le “couplage téléphonie informatique”. Cette expression vient de l’anglicisme Computer Telephony Interface.
Le CTI permet en effet d’associer (ou de coupler) la téléphonie d’entreprise à son système informatique. Il s’agit de mettre en place un échange entre un PABX (auto-commutateur privé) et un système informatique, indépendamment de l’environnement technologique sur lequel repose l’ensemble.
L’un des avantages du CTI est de permettre l’automatisation de l’ensemble des fonctionnalités liées à la téléphonie d’entreprise. Par exemple, grâce au CTI, il est possible d’automatiser les appels sortants à partir d’une solution CRM. Les appels entrants, quant à eux, peuvent être distribués selon un processus prédéfini, permettant aux entreprises de gérer leurs appels de manière efficace et professionnelle.

D

E

Ethernet

Ethernet est une technologie permettant de connecter, via des réseaux de données câblés, des logiciels ou des équipements entre eux. Cette connexion s’effectue, en général, par le biais de câbles LAN et c’est pourquoi on parle également de “technologie LAN” pour désigner la technologie Ethernet.
Ethernet permet à deux terminaux d’échanger des données, qu’il s’agisse d’ordinateurs, d’imprimantes, de serveurs… Ces appareils, associés au sein d’un réseau local, se connectent via le protocole Ethernet pour échanger des paquets de données entre eux.
Il existe une grande variété d’Ethernet à l’heure actuelle, l’échelle variant de l’Ethernet 10 mégabits/s à l’Ethernet 10 gigabits/s/.

Eligibilité

En téléphonie, on parle d’éligibilité pour désigner la capacité d’une ligne téléphonique à supporter un service donné, notamment le FTTH (fibre optique), l’ADSL ou le câble.
Un logement ou une entreprise est dit “éligible” à partir du moment où il peut être raccordé à un point de mutualisation d’un opérateur téléphonique. Lorsque ce point de raccordement est un point de mutualisation de deux opérateurs ou plus, on parle d’ “éligibilité mutualisée”.
Un test d’éligibilité à la fibre optique permet ainsi de vérifier si cette dernière est disponible pour un point donné. Un test d’éligibilité ADSL détermine si l’Internet haut-débit est accessible sur votre ligne téléphonique et offre des données quant au débit Internet disponible.
L’éligibilité d’une ligne téléphonique s’effectue au moyen d’une adresse postale ou d’un numéro de téléphone. Ce test permet de préciser la vitesse maximale disponible par type de réseau et par opérateur, compte tenu de votre éligibilité technique.

F

Fibre optique

La fibre optique est une technologie permettant aux particuliers et aux entreprises d’accéder à Internet. Si l’ensemble du territoire français ne bénéficie pas encore d’une couverture à 100%, la technologie se démocratise de plus en plus et la fibre optique s’inscrit comme le digne successeur de l’ADSL.
Contrairement à l’ADSL qui repose sur les fils de cuivre, la fibre optique passe par un réseau de fils en verre ou en plastique très fins, permettant le passage des données au moyen d’un signal lumineux. L’un des principaux avantages du système est un risque de perturbations largement minimisé en parallèle à une vitesse de connexion à très haut débit.
Alors que l’ADSL permet le transfert de données à raison de 1 à 15 Mbit par seconde minimum, la fibre optique bénéficie d’une vitesse de 300 Mbit par seconde. En outre, la fibre optique permet la symétrie du débit, contrairement à l’ADSL. En téléchargement de données, par exemple, alors qu’il faut compter 300 Mbit par seconde pour l’ADSL, la fibre optique peut atteindre 1 Gbit par seconde.
En comparaison avec l’ADSL, la fibre optique offre une accessibilité et une rapidité accrues.

G

Groupe d’appels

Une entreprise utilisant le groupe d’appels peut rediriger l’ensemble de ses appels entrants à partir de son numéro d’accueil vers les différentes lignes téléphoniques de ses collaborateurs. Les appels sont ainsi dirigés vers des postes en fonction de règles définies en amont et chacun bénéficie de sa ligne directe.
Le groupe d’appels nécessite le paramétrage du standard téléphonique et le routage des appels peut se faire selon les besoins et les ressources de l’entreprise: en simultané (toutes les lignes sonnent en même temps), en séquentiel (les postes sonnent tour à tour) ou de manière successive (suivant un ordre de routage à chaque nouvel appel).

H

I

IP

IP signifie “Internet Protocol”. Il s’agit de l’un des protocoles phares de l’Internet, avec les protocoles de transport TCP et UDP.
IP s’impose comme le protocole universel et fonctionne sur plusieurs types de réseaux (Ethernet pour les réseaux locaux ou ATM lorsqu’il est encapsulé).
IP fournit des informations de routage des données sur un réseau et définit la manière dont les informations à transporter doivent être fragmentées. Avec IP, les paquets de données sont acheminées de manière autonome sur un réseau, selon la meilleure route possible au moment de leur transmission.

IPBX

L’acronyme IPBX signifie “Internet Protocol Branch eXchange) ou “autocommutateur téléphonique privé par Internet” en français.
Il s’agit d’une solution de téléphonie professionnelle offrant les fonctionnalités d’un PABX, tout en permettant de faire transiter la voix sur IP (VoIP).
Le principal atout d’une solution IPBX, pour les entreprises, est la réduction des coûts, la téléphonie étant utilisée sur IP pour les communications internes et pour les communications externes.

J

K

L

Ligne analogique

Une ligne analogique se distingue d’une ligne numérique en ce sens qu’elle repose sur une ligne téléphonique classique en cuivre, reliée à l’opérateur via des prises T (prises téléphoniques murales). Une ligne analogique bénéficie de l’utilisation d’un numéro ND, c’est-à-dire d’un numéro unique de désignation.
Depuis le 15/11/2018, il n’est plus possible d’ouvrir de nouvelle ligne analogique en raison de la fin du RTC (lignes fixes traditionnelles) programmé par Orange.

Ligne numérique

Instaurée dans les années 70, la ligne numérique se distingue de la ligne analogique. Son arrivée a permis de passer simultanément jusqu’à 30 appels téléphoniques, alors qu’il n’était possible que d’en faire un seul avec la ligne analogique.
Aujourd’hui principalement constituées de fibre optique, les lignes numériques permettent le cumul des canaux de transmissions de données, pouvant transporter quelque 30 000 communications simultanément. Ce chiffre augmente alors que la technologie évolue.

LAN

L’acronyme LAN signifie “Local Area Network” ou “réseau informatique local” en français. Un LAN est constitué d’ordinateurs et de périphériques (imprimantes, scanners etc.) reliés entre eux par des liaisons physiques, principalement des câbles. Les équipements communiquent entre eux par le biais de protocoles communs.
On retrouve le LAN dans les entreprises disposant d’un parc informatique conséquent au sein d’un même local. Le LAN peut également être installé chez les particuliers pour connecter plusieurs ordinateurs entre eux et des périphériques.
Le Wi-Fi et Ethernet sont les solutions qui permettent de se relier à un réseau local.

M

Messagerie vocale

La messagerie vocale est un système centralisé permettant aux entreprises de récupérer des messages audio et d’en envoyer, à l’instar d’un répondeur téléphonique. L’avantage de la messagerie vocale, pour les entreprises, est la cohérence du message communiqué aux appelants, de même qu’une productivité et une efficacité accrue dans la gestion des appels.
La messagerie vocale permet à chaque poste de l’entreprise d’être relié à une boîte vocale. Lors d’un appel entrant, si une ligne est occupée ou que le destinataire ne répond pas, l’appelant écoute un message préenregistré qui lui communique des instructions, comme par exemple de laisser un message au destinataire. La messagerie vocale peut également proposer à l’appelant de le transférer vers le réceptionniste ou d’être basculé sur un autre poste.

Modem

Un modem est simplement un boîtier permettant de se connecter à Internet, au moyen d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe. Le modem se connecte chez le fournisseur d’accès à Internet en identifiant l’utilisateur pour lui permettre de surfer sur Internet. Certains équipements, comme les box par exemple, intègrent à la fois un modem et un routeur, permettant de distribuer Internet à l’ensemble des ordinateurs par Wi-fi ou par câble RJ45.

N

O

P

PABX

L’acronyme PABX signifie “Private Automatic Branch Exchange”. En français, on parle de commutateur téléphonique privé, utilisé par les entreprises. Le standard téléphonique PABX permet l’ensemble des utilisateurs d’une même entreprise de communiquer entre eux en interne ainsi qu’avec le reste du monde, par le biais de canaux de communication, dont la VoIP (voix sur IP), le réseau RTC ou encore le réseau analogique. L’un des avantages du PABX est la possibilité pour une entreprise d’avoir plus de postes téléphoniques que de lignes physiques. En outre, le PABX permet des appels gratuits entre utilisateurs, ainsi que des fonctionnalités avancées comme le transfert d’appels, la messagerie vocale, les files d’attente, la musique d’attente, etc.

PoE

PoE signifie “Power over Ethernet”, soit l’alimentation électrique par câble Ethernet. Il s’agit de la technologie utilisée par les câbles RJ45 (câbles Ethernet) afin d’assurer l’alimentation électrique des équipements PoE. Ces derniers peuvent être des caméras ou encore des téléphones, par exemple. L’alimentation électrique et l’échange de paquets de données IP se font via un seul et même câble, aboutissant à des avantages conséquents, dont notamment: des économies de temps et d’argent: le temps et les coûts d’installation d’un câblage d’alimentation électrique sont réduits. Les câbles ne nécessitent pas l’intervention d’un électricien qualifié. une plus grande flexibilité: sans être attachés à une prise électrique, les appareils et les points d’accès sans fil peuvent être placés là où ils sont nécessaires et repositionnés très facilement, si besoin. une sécurité accrue: le PoE protège l’équipement réseau contre la surcharge, la sous-alimentation ou encore une installation incorrecte

Portabilité du numéro

La portabilité d’un numéro s’applique aussi bien aux lignes fixes qu’aux lignes mobiles. Elle permet notamment de conserver son numéro de téléphone lors du passage d’un opérateur à un autre. Pour assurer la portabilité d’un numéro de téléphone, il faut un identifiant: le code RIO (Relevé d’Identité Opérateur). Celui-ci permet l’identification immédiate d’une ligne ainsi que du contrat auquel elle est liée. Le code RIO est facile à obtenir et suffit à votre nouvel opérateur pour entamer les démarches vous permettant de changer d’opérateur téléphonique.

Pré-décroché (fonctionnalité)

Le pré-décroché est également appelé “décrochage automatique”. Il s’agit, comme son nom l’indique, de décrocher automatiquement les appels entrants, en accueillant les correspondants de plusieurs manières: par une musique par un message de bienvenue L’interlocuteur est ensuite dirigé selon des règles définies en amont, comme:
  • le groupe d’appels
  • le serveur vocal interactif
  • la file d’attente
Le pré-décroché automatique permet une meilleure gestion des appels entrants afin qu’aucun appel ne soit manqué, quel que soit leur nombre. Il permet également aux entreprises de toutes tailles de communiquer de manière uniforme à leurs interlocuteurs, en diffusant un message cohérent renforçant l’image de l’entreprise ou une information en particulier.

Q

QoS

QoS signifie “Qualité de Service informatique”. Il s’agit de la technologie permettant de prioriser l’utilisation de certains services sur un réseau, comme:
la téléphonie VoIP
la messagerie vocale
les vidéoconférences
la vidéosurveillance
Etc.
Grâce à la QoS, les différentes applications sont classées selon leur niveau d’importance, ce qui permet d’assigner une bande passante plus ou moins large, mais également d’optimiser le réseau et de minimiser la latence.
Les entreprises gérant des applications lourdes et sensibles à la latence ainsi que celles qui ont des liens de faible qualité entre différents équipements informatiques ont tout intérêt à mettre en place une Qualité de Service informatique.

R

Routeur

Le routeur est un petit équipement important, dans la mesure où il connecte plusieurs périphériques au sein d’un réseau en transférant des paquets de données entre eux. Ces données peuvent être transmises entre les différents appareils ou encore des appareils à Internet. Le routeur effectue ceci en attribuant une adresse IP locale à chacun des périphériques du réseau. Ceci garantit que les paquets de données aboutissent au bon endroit.
Il est important de faire la distinction entre un routeur et un modem. Un modem permet de se connecter à Internet via le fournisseur d’accès. Le routeur, quant à lui, permet de connecter plusieurs périphériques dans un réseau, y compris le modem. Par conséquent, le routeur permet au modem et à plusieurs appareils de transférer des données d’un emplacement à un autre. Le modem, quant à lui, est le conduit par lequel les données sont envoyées vers et depuis Internet.

S

Serveur vocal interactif (SVI)

Un Serveur Vocal Interactif (SVI) permet aux appelants d’interagir avec le système hôte de l’entreprise via des menus vocaux configurables en utilisant des tonalités DTMF en temps réel.
Le SVI d’une entreprise peut être simple ou plus complexe, selon les besoins de celle-ci. Il vise à remplacer certaines fonctions d’un réceptionniste humain, les appelants ayant simplement besoin de valider leurs choix en tapant sur les chiffres de leur clavier téléphonique. En fonction de ces choix, ils sont dirigés vers des services différents et peuvent obtenir des informations ou accéder à un poste selon leurs besoins.
Le SVI peut gérer un nombre important d’appels simultanés et c’est pourquoi il représente, pour les entreprises de toutes tailles, une solution économique et efficace garantissant la satisfaction des clients.

SDSL

L’aconyme SDSL signifie “Symmetric Digital Subscriber Line”. Il s’agit d’une technologie basée sur la DSL (Digital Subscriber Line) permettant la transmission numérique des données sur une ligne de raccordement analogique. Le SDSL offre un accès haut débit à Internet.

La principale particularité du SDSL, comme son nom l’indique, est qu’il est symétrique: les débits en download (débits descendants) et les débits en upload (débits montants) sont donc les mêmes.

Softphone

Le softphone est également appelé “téléphone logiciel”. En effet, un softphone est un logiciel installé sur un ordinateur ou un appareil connecté à Internet, qui utilise Internet pour passer des appels.
En général, le logiciel du softphone est fourni par le fournisseur de téléphonie IP et constitue une interface conviviale fonctionnant, à peu de choses près, comme un téléphone classique. Cette interface permet aux utilisateurs d’accéder à des fonctions connues comme la numérotation téléphonique ainsi que toutes les fonctionnalités qui accompagnent leur solution VoIP.
D’une manière générale, un softPhone peut accéder à toutes les fonctions d’une solutio, VoIP, pouvant même les améliorer, par rapport à un téléphone traditionnel. C’est pourquoi de nombreux fournisseurs proposent leur propre interface softphone pour accompagner leur service de téléphonie VoIP.

Standard téléphonique

Le standard téléphonique est l’outil qui permet d’assurer une connexion téléphonique entre l’émetteur et le récepteur de l’appel. Outil indispensable à toute entreprise, quelle que soit sa taille, le standard téléphonique offre une solution performante pour gérer efficacement les appels. En effet, grâce au standard téléphonique, les appels entrants peuvent être automatiquement dirigés vers un service ou un poste en particulier, sans pour autant être réceptionnés au préalable. Ceci s’effectue selon des règles définies en amont.
Le standard téléphonique virtuel ne nécessite aucune installation physique et la mise en place des nombreuses fonctionnalités disponibles est hautement simplifiée.

T

ToIP

L’acronyme ToIP signifie “Telephony over IP”, soit la téléphonie sur IP. ToIP dsigne le transport de la voix, de la vidéo, du texte et d’autres médias en temps réel sur les réseaux IP.
La téléphonie IP (ToIP) est considérée comme une technologie clé, capable de faire progresser les communications pour les utilisateurs finaux.
Souvent apparentée à la VoIP, la ToIP englobe plus que la “voix” par IP. En effet, elle comprend toutes les fonctionnalités liées à la téléphonie, au-delà de la voix.

U

V

VoIP

VoIP est un acronyme signifiant “Voice Over Internet Protocol”. Il s’agit de la transmission de la voix et d’autres contenus multimédias sur les réseaux IP.
La VoIP est une technologie qui convertit la voix en un signal numérique, permettant à l’utilisateur de passer un appel directement depuis un ordinateur, un téléphone VoIP ou tout autre appareil piloté par des données.
La technologie VoIP permet aux services de téléphonie traditionnels de fonctionner sur des réseaux informatiques en utilisant des protocoles à commutation de paquets. La technologie VoIP à commutation par paquets groupe les signaux vocaux en paquets, comme une enveloppe électronique. Les paquets VoIP peuvent ainsi être transmis via n’importe quel réseau compatible VoIP, comme un réseau LAN par exemple.

W

WAN

WAN signifie “Wide Area Network”. Il s’agit d’un vaste réseau d’informations qui n’est pas lié à un seul et même endroit. Les WAN peuvent faciliter la communication, le partage d’informations et bien d’autres actions encore, entre des appareils situés aux quatre coins du monde.
Ces réseaux sont souvent établis par des fournisseurs de services qui louent ensuite leur WAN à des entreprises ou des établissements publics. Les clients peuvent utiliser le réseau pour relayer et stocker des données ou encore pour communiquer avec d’autres utilisateurs, quelle que soit leur localisation géographique, à partir du moment où leur accès WAN est en place.

WIFI

WIFI est le terme attribué à la technologie de réseau sans fil. Il utilise les ondes radio pour fournir des connexions Internet et de réseau sans fil à haut débit.
Les réseaux WIFI n’ont pas de connexion physique entre eux. Il n’y a donc pas de câble entre l’émetteur et le récepteur, la technologie reposant sur des fréquences radio

X

xDSL

xDSL fait référence à la somme totale des technologies DSL, comme par exemple ADSL, SDSL etc.

Il s’agit donc de l’ensemble des technologies de transmission numérique à large bande, qui implique l’envoi d’informations numériques sur la ligne téléphonique d’un abonné ou sur une ligne d’abonné numérique (DSL). xDSL désigne la famille des technologies DSL qui comprennent l’asymétrique (ADSL), le haut débit, la ligne unique (SDSL) et le très haut débit.

Chaque technologie présente ses propres avantages et inconvénients, avec des différences de symétrie, de distance de signal et de vitesse. L’ADSL est la technologie la plus répandue pour les communications à large bande à usage domestique et professionnel.

Y

Z