📢 Situation COVID-19 : Nextphone traite toutes vos demandes techniques par mail ou par téléphone.

9 choses à savoir avant de passer à la fibre optique

Alors que le nombre de foyers et entreprises éligibles à la fibre optique augmente, à travers la France et que le déploiement va de bon train, il est important de faire un point afin d’être correctement informé. Nextphone vous propose de découvrir 9 choses à savoir avant de passer à la fibre optique.

1. Prise ou ligne ?

Une prise en fibre optique indique votre raccordement. Vous êtes « fibrés ». En revanche, une ligne indique que vous êtes raccordable et éligible. En revanche, vous n’avez pas encore franchi le pas ou êtes en attente d’un contrat.

2. Les démarches pour obtenir la fibre

Les choses sont fonction de votre statut. En tant que locataire, il vous faut faire la demande par écrit à votre propriétaire pour que ce dernier requiert l’installation de la fibre optique auprès de son syndic.
Si vous êtes propriétaire, la décision d’installer la fibre optique vous appartient entièrement. Il vous appartient également d’effectuer les démarches nécessaires. Sachez, si vous êtes propriétaire d’un appartement en immeuble neuf, ou d’un immeuble en rénovation, que la fibre optique est obligatoire.
Si vous êtes copropriétaire, l’installation de la fibre optique doit être inscrite à l’ordre du jour de l’assemblée générale du syndic et approuvée. Le choix de l’opérateur fait également partie des décisions à prendre en AG. Dans le cas d’un bailleur social, la décision est prise par le conseil d’administration.

3. Le droit à la fibre

Le droit à la fibre existe bel et bien : il concerne les copropriétaires comme les locataires. Les premiers, c’est-à-dire les copropriétaires, doivent se plier au décret numéro 2009-53 du 15 janvier 2009. Sauf en cas de motif « légitime et sérieux », il ne peut refuser la fibre à son locataire qui en fait la demande. En cas de refus, il a trois mois pour répondre au locataire. Si ce dernier souhaite contester la décision du propriétaire, il peut faire appel auprès du tribunal compétent et peut également requérir l’intervention du médiateur des télécoms.

4. La fibre optique : une obligation à la maison ?

Vous avez tout à fait le droit de refuser la fibre. Votre ligne est abonnement ADSL vous convient tout à fait : il vous suffit de refuser l’installation de la prise optique chez vous. Si vous emménagez dans un immeuble dans lequel la fibre optique a été installée, l’opérateur vous proposera une offre.

5. La prise est-elle absolument nécessaire ?

Les prises optiques sont généralement la solution envisagée dans les logements anciens. En revanche, elle n’est pas nécessaire dans les logements neufs, ces derniers l’incorporant au moment de la construction.

6. Fibre optique ? ADSL ? Les deux ?

Il n’existe pas d’offre commerciale proposant à la fois la fibre optique et l’ADSL. En revanche, d’un point de vue technique, cela est tout à fait possible. Cela implique également deux services différents pour le support client.

7. Le prix du fibrage

Les travaux de connexion à la fibre optique ont bien évidemment un coût. Au titre de la loi, le fibrage est réalisé gratuitement pour le compte du propriétaire ou des copropriétaires et des occupants de l’immeuble. L’opérateur de l’immeuble paie les coûts d’installation. En revanche, pour une maison individuelle, les opérateurs sont en droit de demander une participation financière au propriétaire.

8. Combien de temps faut-il pour accéder à un contrat de fibre optique ?

Lorsqu’un opérateur s’engage à installer la fibre optique, une convention d’installation et de gestion doit être signée. L’opérateur doit réaliser la connexion dans les six mois qui suivent. Au sein des immeubles, les réseaux mutualisés permettent de répondre au principe de libre concurrence. Ainsi, l’Acrp impose un gel de trois mois, permettant à tout opérateur de raccorder son réseau au sous-répartiteur déjà connecté à la fibre. Au-delà de ce délai, l’abonnement est, en principe, libre.

9. Chez quel opérateur souscrire un abonnement de fibre optique ?

Vous n’êtes pas obligé de souscrire un abonnement chez l’opérateur qui a installé la fibre optique dans votre logement. En effet, ce dernier ne dispose d’aucun monopole dans le temps.

La fibre optique vous intéresse ? Contactez un conseiller commercial Nextphone pour en discuter.

À LIRE AUSSI...

Téléchargez notre nouveau livre blanc !

Découvrez notre guide gratuit qui répond à toutes vos questions sur la gestion du télétravail dans votre entreprise !